//
vous lisez...
Uncategorized

La réal Madrid veut défier l’atletico de Madrid

Balayé par la Real Sociedad avant la trêve internationale, le Real Madrid suscite pas mal d’interrogations avant un nouveau derby madrilène face à l’Atlético.

image

«Je vais trouver la bonne solution pour Madrid». Dans les colonnes d’Il Giornale, Carlo Ancelotti n’a pas laissé transpirer la moindre inquiétude. Ni transparaître un quelconque doute cette semaine. Avec la trêve internationale, l’entraîneur italien a eu deux semaines complètes pour se creuser les méninges. Pour trouver la parade au déséquilibre manifeste du Real Madrid, apparu au grand jour lors de la dernière journée de Liga à Bilbao (4-2). «Que dire ? Nous sommes désolés, je suis désolé», avait lâché l’ancien coach du PSG après cette claque inattendue.
Une défense sans protection
Une gifle qui n’a fait que renforcer la sensation d’instabilité générée par les départs cet été de Xabi Alonso, au Bayern Munich, et Angel Di Maria, à Manchester United. Deux pions importants dans l’entrejeu la saison dernière. Deux éléments essentiels à la récupération du ballon. Face à Bilbao, Ancelotti avait misé sur un trio Kroos-Modric-Isco. Un trident très technique, offensif et audacieux qui a totalement pris l’eau après une première demi-heure pourtant parfaitement maîtrisée. Sans stabilisateur, sans protecteur de la défense, le Real s’est effondré. «Ce n’est pas un problème de joueur, c’est un problème général, celui d’une équipe qui a tout perdu après une bonne première demi-heure (…) Quelque chose doit changer et va changer», a prévenu Ancelotti. Oui mais quoi ?

Bale au centre ?
Dans cet effectif galactique où Florentino Perez a, à nouveau, empilé les éléments offensifs, le coach italien manque cruellement de milieu purement récupérateur, rompu aux tâches défensives, voire ingrates. D’autant que Sami Khedira sera absent pendant plus d’un mois en raison d’une blessure au genou. Selon Marca, Ancelotti pourrait tenter un pari dans les prochains jours et faire de Gareth Bale son nouveau Angel Di Maria. A savoir un ailier reconverti milieu relayeur. Une solution qui aurait l’avantage de libérer James Rodriguez des basses besognes et de lui offrir un poste de titulaire sur le flanc droit de l’attaque. Pas sûr en revanche que «Carletto» ose un tel coup de poker ce samedi face à l’Atlético Madrid, pour ce qui sera le 7e derby toutes compétitions confondues depuis le début de l’année 2014. Un nouveau «classique» espagnol très équilibré.
Nous savons comment jouer contre le Real Madrid et nous pouvons les battre
— Raul Garcia
Si le Real Madrid a remporté la Ligue des champions au détriment de son voisin (4-1 a.p) en mai dernier, l’Atlético a depuis pris sa revanche lors de la Supercoupe d’Espagne avec un bon nul à Santiago Bernabeu (1-1) avant de s’imposer à Vicente Calderon le 22 août dernier (1-0). «Nous savons comment jouer contre le Real Madrid et nous pouvons les battre. Nous l’avons déjà prouvé», a d’ores et déjà annoncé Raul Garcia au micro de Radio Marca. «Les fans du Real nous regardent différemment maintenant», estime pour sa part Juanfran. Comme un champion d’Espagne en  Titre

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Nous avons besoin de vos commentaires

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :