//
vous lisez...
Technologies

Le premier contact en image avec le futur de l’O.S de google: »Android »

Lors de la conférence d’ouverture de la Google I/O, les différents responsables du développement d’Android qui se sont succédés sur scène ont clairement donné le ton : Android L est autant une refondation graphique, esthétique et ergonomique qu’iOS 7 l’a été pour le système d’exploitation d’Apple.
Armés d’un Terminal, d’une Nexus 7 et d’un peu de patience, nous avons donc installé la Developer Preview d’Android L. Si on savait évidemment que tout ne serait pas là d’emblée, il ne nous a pas fallu longtemps pour nous rendre compte qu’entre tout et pas grand chose, il n’y a qu’un pas. Ainsi, l’interface Material tant vantée pendant la keynote de Sundar Pichai se rencontre de loin en loin et si certaines modifications sont déjà présentes pour les notifications, l’interaction immédiate avec un message n’est pas encore à l’ordre du jour.
C’est donc bel et bien un premier contact, un premier coup d’œil dans le futur d’Android que nous avons effectué. Et voici ce qui ressort de nouveau.
 Nouvelles notifications
Au lancement d’Android L, on découvre un nouveau fond d’écran et voit immédiatement que les icônes de déverrouillage et de l’appareil photo ont quelque peu changé. On notera à l’usage que les notifications apparaissent différemment, sous la forme d’une petite fiche sur lelock screen. Ici, une photo du contact qui a envoyé le message et le contenu dudit message. Le toucher deux fois ouvre directement l’application concernée (si vous n’avez pas de code sur votre appareil), le faire glisser sur le côté la fait disparaître.
Quand on est en train d’utiliser sa tablette, la notification n’apparaît pas dans un bandeau en haut d’écran comme elle le fait dans iOS, mais on est averti par un signal sonore. On peut alors faire coulisser le centre de notifications pour afficher les divers messages du système ou de nos contacts, qui a beaucoup évolué et gagné en lisibilité : l’esprit des petites cartes de Google Now a essaimé ici aussi.
• Réglages : un peu de changement
Les icônes et le panneau d’accès rapide aux réglages du centre de notifications changent un peu dans Android L. Nouveau design et disposition. On note aussi l’apparition de la fonctionCaster l’écran, qui permet de diffuser ce qui se passe sur son appareil Android sur un téléviseur ou un moniteur grâce à la clé Chromecast.
Le menu des paramètres est lui aussi repensé et totalement refondu avec une navigation plus claire et plus lisible. Mais pour l’instant, peu ou pas de changement dans les menus, pas de trace non plus des avancées du projet Volta, pour le suivi (et l’optimisation) de la consommation électrique.
• Où est le beau launcher ?
A la première ouverture, on est accueilli par le vieux « launcher » par défaut d’Android. Autant dire qu’on installe rapidement le Lanceur Google Now. On pourra toujours se consoler en observant le nouveau design des trois boutons en bas d’écran
 
• Navigation entre les applis, enfin du nouveau !
Et justement quand on appuie sur le bouton de droite, qui affiche un aperçu des applications ouvertes, on découvre le nouveau carrousel de présentation, qui n’est pas sans rappeler l’option d’affichage retenue pour les onglets dans Safari sous iOS. On fait défiler les applications verticalement. On peut les fermer en les faisant glisser sur le côté ou les ouvrir en tapant dessus, évidemment.
• La calculatrice du futur
Souvent la nouveauté se cache là où on ne l’attend pas. De même que la calculatrice a été une des premières à bénéficier du flat design dans iOS 7, la calculette d’Android se met au Material design et respecte les consignes de couleurs, en têtière, et dans les différentes zones d’interaction. Oh le beau vert…
 
• Attention clavier glissant
Mais il y a moins anecdotique, en termes de nouveautés. Le clavier est une belle preuve qu’on est face à Android L. Son design est nouveau, plus agréable, les lettres n’étant plus présentées sous forme de touches. La possibilité de saisir des messages en glissant son doigt d’une lettre à l’autre, à la manière de SwiftKey, déjà présente dans Android 4.4, évolue également avec un effet de tracé plus visible qui facile la saisie rapide.
 
Android L n’en est qu’à ses premiers pas. Il s’agit pour l’instant d’une version réservée aux développeurs, ce qui explique que les ingénieurs de Google se soient concentrés sur le fond et moins sur la forme. La version finale sortira à l’automne. D’ici là, la preview d’Android L évoluera et nous aurons certainement l’occasion de vous proposer de découvrir d’autres nouveautés en images !
Vos commentaires seront les bienvenus et je vous prie de voter lors du prochain sondage sur les meilleurs systèmes d’exploitations que vos utilisez.
 

 

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Nous avons besoin de vos commentaires

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :