//
vous lisez...
Uncategorized

Kery James ne veut plus être rappeur, la faute à qui ?

Le rappeur français Kery James, parrain du Festival Paris Hip Hop, a expliqué qu’il ne voulait plus faire de rap classique à cause de l’image violence véhiculée par le milieu…

Pourtant membre à part entière du collectif Mafia K’1 Fry, Kery James semble ne plus avoir envie d’être assimilé aux rappeurs français d’aujourd’hui. L’homme de 36 ans, habitué aux démêlés avec la justice à cause de sa violence pas toujours maîtrisée, a expliqué qu’il ne voulait plus faire de « rap classique », rejetant les codes en rapport avec le milieu. Choisi pour être le nouveau parrain de la 9ème édition du Festival Paris Hip Hop, c’est à cette occasion que Kery James a fait part de tout ce qu’il pensait du rap maintenant…

Pour Kery James, fini le rap !

Cette année, le rappeur Kery James devient donc le nouveau parrain du Festival Paris Hip Hop, qui aura lieu à Paris du 22 juin au 6 juillet prochain. Lors de la conférence de presse de l’événement, Kery James en a profité pour expliquer son rejet du rap actuel, qu’il nuance avec le hip hop. « Si on m’avait demandé d’être parrain du rap en tant que musique, peut-être que je n’aurai pas accepté. Mais le hip hop pour moi, c’est une culture qui a encore du sens. C’est cette culture là que j’ai épousée quand j’ai commencé à faire de la musique rap ».

« Quand les gens disent que je suis un rappeur, ça me pose un problème »

Le rappeur, qui était en concert à Paris Bercy en novembre dernier, a continué en expliquant qu’il préférait se tourner vers un autre style de musique et pourquoi il ne se sentait plus légitime en tant que rappeur aujourd’hui. « C’est la dernière fois qu’on me verra faire du rap entre guillemets classique. Je vais plutôt aller vers l’acoustique. C’est plus en accord avec moi-même, avec mon âge, ma maturité (…) Quand les gens disent que je suis un rappeur, ça me pose un problème, parce que j’ai 36 ans, j’ai des enfants. Quand on dit, « c’est un rappeur », on s’imagine que je suis un clown qui prône la violence ». Il semblerait que Kery James n’assume plus le côté « gangster » souvent véhiculé par les rappeurs. Récemment, Kery James avait fait le choix de s’orienter vers la musique à but politique, mais avait malheureusement provoqué une véritable polémique à cause de son texte jugé trop agressif.

Et vous, pensez-vous que les clashs à répétition entre Booba et Rohff, qui ont même fait un blessé il y a quelques mois, sont des éléments de réponse concernant le rejet de Kery James ?

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Nous avons besoin de vos commentaires

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :