//
vous lisez...
Uncategorized

High-tech : les Chinois à l’assaut du monde

WeChat, Weibo, Alibaba Huawei… ont décidé de se lancer dans une guerre d’image pour concurrencer les Américains. L’émission Tech24 décrypte leur ascension.

image

En ce moment, une publicité diffusée à la télévision sud-africaine montre Mark Zuckerberg chez son psy, sanglotant et inquiet à cause de la montée en puissance du réseau social chinois WeChat… Un leurre, bien entendu. Facebook répliquera-t-il par une publicité virale ? Quoi qu’il en soit, ce spot illustre la guerre numérique qui tourne à la guerre d’image entre les États-Unis et la Chine, comme l’évoque l’émission Tech24diffusée sur France 24, dont Le Point.fr est partenaire.Cette offensive du Web chinois n’est pas neutre. Depuis 2003, la Chine est le pays le plus connecté du monde. Et ce n’est qu’un début. Chaque année, il y a 70 millions d’internautes chinois supplémentaires, presque autant que la population allemande. Et à la rentrée, le site de e-commerce chinois Alibaba pourrait être à l’origine de la plus grosse introduction en bourse de l’histoire. Cette plateforme, née en 1999, qui fait à la fois office de supermarché en ligne et de système de paiement électronique, compte plus d’utilisateurs qu’Amazon et eBay réunis ! De là à ce que le high-tech chinois passe à l’assaut du monde occidental, il n’y a qu’un pas.C’est déjà le cas de Lenovo, qui s’est offert en 2005 la division PC d’IBM, devenant depuis le premier constructeur d’ordinateurs au monde. Et l’ascension continue : en janvier, le constructeur de Pékin s’est aussi offert les mobiles de Motorola. De son côté, Alibaba vient de lancer aux États-Unis sa propre boutique, 11 Main.Bataille d’imageLa prochaine étape devrait être l’arrivée d’autres marques chinoises sur le marché occidental : de Haier (cuisine connectée) à Hisense (fabricant de téléviseurs transparents), en passant par ZTE, Meizu et Xiaomi dans les smartphones. Suivront-ils la même ascension que Huawei, basé à Shenzhen, et qui, concurrent de Cisco et Juniper dans les équipements de réseaux, lance cette semaine l’Ascend P7, un smartphone haut de gamme destiné à tenir la dragée haute à Apple et Samsung ?Bref, comme l’estime Charles Zhang, créateur du portail internet Sohu, à Pékin, la Chine a tous les moyens de remporter l’actuelle bataille d’image qui l’oppose aux États-Unis, à condition, peut-être, de mettre fin à la censure à domicile. Pour des raisons inexpliquées, The Big Bang Theory, la série américaine diffusée sur CBS qui suit la vie de deux scientifiques de l’université Caltech, et fait un tabac outre-Atlantique, a été « officiellement » interdite des écrans

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Nous avons besoin de vos commentaires

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :