//
vous lisez...
Uncategorized

Real Madrid, Bale comme Messi à ses débuts

Real Madrid, Bale comme Messi à ses débuts

Real Madrid, Bale comme Messi à ses débuts

 

Gareth Bale est enfin lancé à pleine puissance. Le défi désormais pour le staff du Real Madrid est d’apprendre à le contrôler. Analyse.

Cette fois, l’Express de Cardiff est lancé. Il ne justifie pas encore son prix d’une centaine de millions d’euros, Mais il a pris la responsabilité de tirer le wagon avec une certain régularité. Quelque chose que tout le monde ne peut pas faire. Nous ne parlons pas que de chiffres, mais aussi en termes de participation au jeu de son équipe et de personnalité.

Carlos Alonso ‘Santillana’ me l’a expliqué il y a quelque temps : « Il est clair qu’il a un énorme potentiel, mais il semble qu’il ne l’ait pas encore exploité. Et il ne l’exploitera pas jusqu’à ce qu’il se détache et qu’il commence la construction du jeu par lui-même, au lieu d’essayer de faire toujours le bon choix à chaque fois ». Le légendaire attaquant merengue s’y connait en football et son analyse s’avère pertinente et rejoint l’actualité récente.

Ne rentrons pas dans le jeu des statistiques du numéro 11 merengue. Avec 17 buts et 18 passes décisives, il remplit largement ses objectifs. Peu de joueur du Real Madrid ou d’ailleurs peuvent se targuer de participer à une action de but toutes les 74 minutes. Sa communion avec le but a été claire dès sa première réalisation au Madrigal contre Villarreal. Mais je ne parle pas seulement des buts ou des passes, mais d’un Gareth Bale dont l’influence dans le jeu  transcende la pertinence des chiffres.

Bale a enfin « enlevé le corset » comme l’explique Santillana. Il s’exprime de manière moins réductrice sur le pré et fait enfin montre de personnalité, ce qui lui permet d’ignorer les règles du jeu informelles afin de casser le rythme et accessoirement aussi,  les lignes adverses en utilisant son imagination et son talent. L’Express pose enfin ses rails.

Contre le Borussia Dortmund ce mercredi, on pouvait clairement voir comment ses collègues l’ont recherché, et pas seulement pour sa vitesse. Passes longues, courtes, but… son répertoire est vaste désormais, depuis qu’il ne se cantonne plus à la course. La question est maintenant de savoir comment gérer au mieux ces ressources. Comment gérer cette angoisse de plaire et d’aider son équipe, sans nuire à son talent, mais avec un débit de performance constant.

Et, bien que contre le Borussia Dortmund presque tout s’est déroulé sans accroc, Gareth Bale na pas eu le même niveau de performance contre Barcelone ou Séville. Sans clarté dans les idées, il est difficile de remplir votre mission. Ou comme le dit le proverbe, le pouvoir sans contrôle est inutile.

Heureusement pour Gareth Bale lui-même, et par extension pour le Real Madrid, ce vice est guérissable. Il est plus difficile d’enseigner à un joueur de tirer, dribbler et marquer des buts que de lire le jeu. Et le Gallois a juste besoin d’ aplanir ce dernier point. Rappelons que Lionel Messi a déjà eu cé défaut au début de sa carrière. On peut aussi comparer avec Arjen Robben, pour sa puissance et sa facilité débordante, mais aussi pour son inefficacité chronique. Mesi est devenu Messi quand il a appris à partager la balle et à aider ses pairs et à bien prendre la mesure de ses ressources. C’est là qu’il est devenu un ogre pour ses adversaires. Par ses compétences, mais aussi par son imprévisibilité. Il est toujours difficile de deviner le moyen idéal pour l’arrêter. Pour Bale, le Real commence à voir le retour sur investissement . Quand le Gallois sera parfaitement capable de jumeler ses qualités énormes à celles de ses pairs, on ne pourra plus ralentir l’Express. Ni à Cardiff, ni à Londres  et encore moins à Madrid. 

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Nous avons besoin de vos commentaires

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :